9 rue de Verdun
44110 CHATEAUBRIANT Cedex

tique et maladie de Lyme Clinique Sainte-Marie

Maladie de Lyme et prévention des piqûres de tiques

26 Juin.

Depuis plusieurs mois, les journaux et magazines publient différents articles sur les piqûres de tique et la maladie de Lyme. Qu’est-ce que cette maladie ? Quels sont les symptômes ? Quelles sont les situations à risques et que dit la Haute Autorité de Santé (HAS) ? Retrouvez la réponse à ces questions dans cet article.

La maladie de Lyme : qu’est-ce que c’est ?

La maladie de Lyme ou Borréliose de Lyme est une infection causée par une bactérie transportée par une tique. Cette maladie non contagieuse ne peut être transmise par un contact avec un animal porteur de tiques (chiens, chats…), ni d’une personne à l’autre.

Selon Santé Publique France, « toutes les tiques ne sont pas infectées par la bactérie responsable de la maladie de Lyme. »

Selon la Haute Autorité de Santé, il est important de distinguer la « Borréliose de Lyme » (maladie de Lyme), les autres maladies transmises par les tiques (plus rares selon eux) et la « situation de patients qui ont pu être exposés aux tiques qui présentent certains signes cliniques, persistants, non expliqués et pouvant être invalidants ».

La maladie de Lyme : quels sont les symptômes ?

Une plaque rouge peut apparaître dans les 3 à 30 jours après une piqûre de tique. Cette plaque s’étend en cercle (érythème migrant) à partir de la zone de la piqûre. Cette plaque disparaît en quelques semaines.

La consultation d’un médecin est primordiale en cas de symptômes grippaux (avec ou sans plaque). La paralysie faciale et une fatigue inhabituelle quelques semaines ou quelques mois après la piqûre sont également des symptômes. Dans ce cas, le médecin pourra prescrire un antibiotique.

La maladie de Lyme : les situations à risques

Les amateurs d’activités dans la nature doivent rester vigilants. Les activités comme la randonnée, le camping ou encore la balade en forêt sont des situations à risques selon Santé Publique France. Le port de vêtements longs qui couvrent les jambes, les bras et le port d’un chapeau sont conseillés pour éviter les piqûres de tiques. Il est possible également d’utiliser du répulsif contre les insectes sur la peau. Si vous êtes piqué, il faut absolument retirer la ou les tiques le plus rapidement possible.

« Les maladies transmises par les tiques font l’objet de débat au sein de la communauté médicale » selon la HAS

Un manque de connaissances existe sur certaines spécificités des agents pathogènes transmis par les tiques. Selon la HAS « les maladies transmises par les tiques font l’objet de débats au sein de la communauté médicale ainsi que chez les patients à cause d’un manque d’outils diagnostiques satisfaisants ». Pour répondre à ce problème, la HAS co-pilote l’élaboration de recommandations de prises en charge avec la Société de pathologie infectieuse de langue française (SPILF). Ces recommandations étudiées par un groupe de travail pluridisciplinaire (infectiologues, neurologues, immunologistes, médecins généralistes, dermatologues, rhumatologues…) seront actualisées en fonction des données de la recherche. Tous les 6 mois, la HAS s’engage à faire un point avec l’ensemble des acteurs concernés.

Sources : Santé Publique France

 

© 2018 La Clinique Sainte Marie // Groupe Vivalto Santé // Création Gosselink